• Quand la réalité brise le rêve


    Ma tête m'avait dit : ne pense plus à lui ; mais mon coeur n'a pas suivi ...


    Je ne peux arrêter de penser à toi. Tu hantes mes rêves jour et nuit, fantome errant dans les rues de mon esprit. Tu passes telle une ombre dans cette avenue sombre. Et moi je te suis, pieds nus, je martèle de mes pas le bitume glacé, essayant de ne pas perdre ta trace. Le vent souffle, il fait froid, l'orage gronde. Et la pluie soudain tombe ! Elle s'abat sur la Terre et vient frapper mon corps de ses gouttes gelées. Les larmes du ciel se mélangent aux miennes, salées, et viennent mourrir sur mes lèvres y deposant le gout amer de la solitude. Où es-tu ? Attends moi !!! Je me mets à courir aussi vite que je le peux. Le vent fouette violament mon visage, mes yeux me brulent. Ca m'est égale. Je suis prête à tout endurer pour te retrouver. Je glisse sur le sol trempé et m'effondre lourdement au sol...Courageusement je me relève et reprends ma course effrainé malgré la douleur provoquée par cette chute. Mes cheveux sont détrempés, mes habits aussi. Je saigne ... je pleure ... j'ai froid ...
    Mais je n'abandonnerai pas ! Je suis prête à courir des kilomètres encore si il le faut mais jamais je ne m'arrêterai tant que je ne t'aurai pas retrouvé. Mes jambes me portent difficilement et encore une fois je tombe. Le sol est froid. Je relève la tête et alors je te vois, au milieu de cette rue. Mon coeur s'emballe. Tu es si beau. L'eau ruiselle le long de tes cheveux noirs...Ton regard croise le mien et tu souris. Et ce sourire me chavire. Tu t'avances, m'aides à me relever et me sers contre toi. Le monde autour de moi n'existe plus dès lors. Il ne reste plus que toi et moi et cette étreinte tant attendue. Je sens ta main dans mes cheveux, ton souffle chaud sur ma nuque. Je ferme les yeux et profite de cette instant magique, inespéré. Soudain je sens tes lèvres se poser sur les miennes, mon coeur explose.


    Je me réveille. Où suis-je ? Dans mon lit, dans ma chambre, seule, loin de toi...ce n'était donc qu'un rêve ... j'ai froid à l'intérieur de moi. J'aimerais être à nouveau dans tes bras, ressentir à nouveau ce bonheur ... J'aimerais t'entendre encore me murmurer que tu m'aimes. JE VEUX ME RENDORMIR ! Laissez moi retourner là bas ! Je veux retourner dans ce monde où le "sans toi " n'existe pas. Ce monde qui ne connait pas la distance, dans lequel ma maison est ta maison ... laissez moi quitter cette cruelle réalité ... ici rien n'a plus de sens ... mon coeur hurle je t'aime et ma voix se tait ... ici c'est triste, vide ... j'aimerais partir, visiter ton paradis ... entrer dans ton monde ... entrer dans ton coeur ... je veux me rendormir et me réveiller dans un autre monde à tes cotés ... j'aimerais tellement de choses ... j'aimerais juste que tu m'aimes


  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Juin 2007 à 15:22
    ...
    Halentant, triste et splendide ... Un monde ou les rêves sont réalités ... non les cauchemards ... Gros bisouX
    2
    Mercredi 13 Juin 2007 à 16:46
    ...
    merci pour ton commentaire Aphelio ^^ un monde où les rêves sont réalités ? pas sûr puisque mon reveil ne m'a ramené qu'à la solitude ... bisoux
    3
    Dimanche 23 Mars 2008 à 20:04
    ww
    bnjr, bn vla jsui tombé sur ton blog par asar é jai lu ce texte franchemen jle trouve juste magnifik est ce paske je ressent la même choz? je ne c pa entt ca même si on nse coné pa jne pouvé pa kité ce blog san te léssé un com!! vrémen tré bo! bravo
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :