• Princesse Robert

    Aujourd'hui m'a été offerte
    Une poupée aux grands yeux verts
    Au long cheveux noirs et tombant.
    En grande robe couleur rouge sang.

    Je l'ai regardée un moment
    Me suis approchée doucement
    Ai plongé mes yeux dans les sien
    L'ai prise gentillement par la main.

    Soudain ma belle poupée s'anime
    Elle serre mes doigts de sa main fine,
    Elle me regarde, m'attrape le bras,
    Elle m'a envoutée ce jour là.

    Sa jolie bouche maintenant enchaine
    Des mots, des phrases remplies de peine,
    Ma poupée appelle sa maman
    Lui demande de l'aimer comme avant.

    Poupée, princesse tes yeux s'emplissent
    Des larmes qui à présent glissent,
    Sur tes belles joues de porcelaine,
    Tu me captures jolie sirène.

    Alors moi je pleure avec toi,
    Je verse des larmes comme toi
    À cause de ta voix de crystalle,
    Qui m'émerveille, apaise un mal.

    Poupée tu te mets à valser,
    Tes longues jambes se mettent à danser
    En plus de chanteuse crystalline
    Tu es une sublime ballerine.

    Et moi je me laisse envouter,
    Ta voix me fait me fait tourbillonner,
    Et je te suis les yeux fermés,
    Dans le monde que tu as créé.

    Copyright Aurélie 2006 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :